Médecine du sport et traumatologie: en savoir plus

Dr Jean-Louis Tixhon:
0471/032.903

La médecine du sport est une spécialité en soi dans le cadre de la médecine. Elle nécessite une formation spécifique orientée, intégrée dans un master universitaire, avec 200 heures de stages pratiques et un mémoire de fin d’étude.

Le centre Cinabere met notamment l’accent sur l’analyse du geste ou mouvement sportif, la prise en charge et le traitement en traumatologie spécifiques à chaque sport.

En médecine du sport, le diagnostic précis des lésions est fondamental pour une prise en charge optimale, le traitement adéquat et la reprise du sport dans les meilleures conditions.

De plus, des conseils personnalisés sont souvent nécessaires pour éviter les rechutes ou récidives.

En cas de nécessité, une mise au point complémentaire se fait, avec l’aide avec de collaborateurs spécialistes externes, référents de haute qualité (échographie, radiographie, IRM, analyse posturale, test cybex …)

La médecine du sport est en pleine évolution notamment suite à la mise au point d’appareils très précis d’analyse de la gestuelle par vidéo, couplée à des capteurs de position des articulations en 3D.

Le traitement des lésions sportives traumatiques légères ou moyennes se fait souvent, mais non exclusivement, par mésothérapie.

Indications

Les indications de la mésothérapie en médecine du sport sont aussi précisées dans la section « mésothérapie ».

Les douleurs

Les douleurs en général peuvent être traitées par mésothérapie, parfois en combinaison avec l’acupuncture.

  • Maux de tête, migraines, céphalées de tension ;
  • Cervicalgies de tension ;
  • Torticolis ;
  • Spasmes et crampes musculaires, en general ;
  • Névralgies : névralgie du trijumeau ; névralgie cervico-brachiale, sciatique ;
  • Atteintes ligamentaires et articulaires ;
  • Algoneurodystrophie après fracture ;
  • Périostite (inflammation de l’os).

Médecine du sport

  • La plupart des tendinites, tendinose, tendinopathies ;
  • Tendinite du coude (tennis elbow, golf elbow), du tendon d’Achille ;
  • Pubalgies, tendinites des adducteurs ;
  • Tendinite de l’épaule et périarthrite, atteinte de la coiffe des rotateurs ;
  • Lésions musculaires et articulaires en général ;
  • Entorses et séquelles : atteintes ligamentaires et articulaires ;
  • Élongation, contusion, hématomes et petites déchirures musculaires ;
  • Fasciites musculaires dont plantaire (inflammation des enveloppes des muscles ou tendons) ;
  • Fracture de fatigue.

Rhumatismes

  • Arthrose et certaines arthrites des articulations : nuque, bas du dos, épaule, hanche, genou ;
  • Arthrose de la colonne vertébrale lombaire, dorsale ou cervicale ;
  • Lumbago et lombalgies chroniques, sciatiques ;
  • Hernie discale légère à modérée ;
  • Douleurs sacro-iliaques.

Prendre rendez-vous !